06 22 10 25 84 info@studiocaron.fr

Comment photographier les lumières de Noël

Qui n’a pas rêvé d’avoir de belle images des décoration de noël. On aime tous sortir un jour notre appareil photo ou téléphone maintenant pour avoir ce souvenir. Mias est-ce que vos images sont à la hauteur de vos espérances : en général non!

Pourquoi, comment améliorer cela… plongez-vous quelques instants dans le monde magique de Noël et essayez de faire mieux en suivant ces quelques conseils.

1° : STABILISER SON APPAREIL
avec un trépied, un sac, une table, un muret…. tout est bon. Sinon adossez vous a un mur et serrez les coudes, bloquez votre respiration.
Nous allons ainsi voir comment photographier les guirlandes et décorations lumineuses que l’on peut trouver dans nos villes.

SORTIR A LA BONNE HEURE
En hiver le soleil est très bas sur l’horizon. Les lumières sont souvent très jaunes en journée surtout au lever et coucher. Afin de prendre les photo, veuillez sortir au coucher du soleil, mais surtout ne pas attendre que la nuit soit bien posée. En fait on dit qu’il faut sortir à l’heure bleue. terme je le conçoit un peu vague.

Tentons d’expliquer cela :
Si on photographie de nuit, tout l’environnement entourant les lumières va être noir. Cela peux être joli, mais tous les détails seront absents de l’image. Il ne restera que les points lumineux, les guirlandes seront alors sur-exposées (très blanches sans détail).
Si l’on photographie de jour, on obtiendra beaucoup de détail dans l’environnent mais aucun dans les guirlandes, qui bien qu’éclairées seront peu visibles. le raisonnement amène naturellement à la réponse suivante : laquelle???…


Vous avez trouvé. si vous avez tout suivit la réponse est notée plus haut.
Et bien il nous faut choisir le bon moment pour avoir sur l’image le détail du paysage et la puissance des lumières, et bien entendu non pas un ciel noir mais bleu. Il nous faut donc sortir au crépuscule lorsque le ciel deviendra bleu profond. Il faudra patienter et préparer en avance son image. Attendez donc l’équilibre en intensité entre les 2 sources de lumière (la tombée du jour et les décoration lumineuses).

3° S’ORGANISER

  • Arriver suffisamment en avance pour observer et faire des essais.
  • Préparer ses cadrages. Essayer d’avoir un maximum de ciel en utilisant la contre-plongée, et composer vos plans en essayant d’avoir un premier plan intéressant.
  • Travailler en RAW sinon régler balance des blanc sur Tungstène pour équilibrer les couleurs avec les guirlandes. (une dominante bleu augmentera le bleu du ciel)
  • Stabiliser son appareil.
  • Utiliser sensibilité iso la plus faible (et oui le contraire de ce que vous penseriez)(en fonction de votre stabilité et du temps d’exposition) pour éviter le bruit dans les ombres. Sous exposer légèrement et réglez votre diaphragme afin d’avoir une zone de netteté suffisante.
  • Observez et attendez que la lumière du jour décroit. N’hésitez pas à faire un premier test d’exposition et à réitérer très régulièrement. La lumière du jour sera trop importante par rapport aux guirlandes, l’effet lumineux de celle-ci ne sera que peu visible. Faites une prise de vue à intervalle régulier et contrôlez le rendu sur l’écran LCD.
  • Au fur et a mesure, le mélange des sources lumineuses (ambiance et guirlandes) va s’équilibrer : vous aurez une lumière ambiante avec des détails et des guirlandes lumineuses présentes, mais pas surexposées. Enfin, vous aurez LE moment furtif (entre 15 et 30mn) d’équilibre entre la lumière ambiante qui permet d’avoir des détails dans les ombres et les sources lumineuses (guirlandes lampadaire, etc.) qui seront restituées avec détails.
  • Puis la lumière des guirlandes va prendre le pas sur celle du jour et vous finirez par obtenir une image sur laquelle seule la lumière des guirlandes expose le capteur. Les guirlandes sont alors des taches de lumière sans détails et les ombres sont trop noires. Ce n’est alors plus le moment de prendre des photos, mais d’en profiter pour faire un tour …

APPENDICE

  • Déterminer l’heure de coucher du soleil. le savoir
  • Pour des sujets en mouvement (grande roue) vitesse à partir de 1s. Plus le mouvement de l’objet sera lent, plus il vous faudra une vitesse lente pour rendre le flou de mouvement. Attention levez le miroir et déclencheur indépendant ou retardateur.
  • Si vous avez un trépied, essayer les poses longues pour faire disparaître les passants. (cf article bientôt)

Sans trepied

Montez la sensibilité 1000-3200 iso. Evitez de déclencher en dessous du 1/60°s.mesurez l’exposition et faites des essais. Ne zoomez pas trop. Essayer de travailler en Manuel plutôt qu’en programme.

 

Jérôme CARON

Photographe artisan depuis 1995

Laisser un commentaire

Rechercher